L'installation d'un détecteur de fumée

L’équipement obligatoire en détecteur de fumée

Obligatoires dans chaque habitation, les détecteurs de fumée constituent un dispositif simple à mettre en œuvre et pouvant sauver de nombreuses vies.

Quelle utilité ?

En avertissant de la présence de fumée dans l’habitation, les détecteurs de fumée n’ont pas pour but d’éviter qu’un incendie se produise mais de vous prévenir le plus tôt possible afin que vous ayez le temps de vous mettre en sécurité, d’éventuellement en maîtriser la cause ou d’alerter les secours si nécessaire. Ils permettent en outre d’éviter les décès par inhalation de fumée qui surviennent généralement lors des incendies se déclenchant la nuit.

Fonctionnement du détecteur de fumée

Un détecteur de fumée se présente sous la forme d’un petit boitier appelé DAAF (Détecteur avertisseur autonome de fumée) placé au plafond d’une pièce qui réagit en présence de fumée ou de particules de vapeur d’eau dans l’air et déclenche l’alerte sous forme d’une sirène sonore stridente. Le son de cette sirène est suffisamment puissant pour réveiller les personnes endormies lors de la détection de fumée la nuit.

Une réglementation récente

Selon le décret du 11 janvier 2011, l’équipement en détecteurs de fumée est obligatoire pour tous les lieux d’habitation depuis le 8 mars 2015. L’installation des détecteurs de fumée comme leur entretien ressort donc de la responsabilité de l’occupant du logement qu’il en soit propriétaire ou locataire, et il devra alors remettre à son assureur une attestation.

Dans le cas de locations saisonnières ou de meublés, l’installation sera à la charge du propriétaire. Elle donc partie intégrante des systèmes d’alarme de maison.

Quelques précautions à prendre

Si un seul détecteur est actuellement prévu dans la réglementation, l’installation de plusieurs DAAF est largement conseillée, notamment dans les maisons à étage. Les détecteurs de fumée étant réactifs aux particules de vapeur d’eau, il est préférable de ne pas les installer dans la cuisine ou la salle de bain. Si vous êtes fumeur, la fumée dégagée par votre cigarette pourra également déclencher le système d’alarme si vous vous placez juste en dessous.

Les autres détecteurs

Fonctionnant sur le même principe que les détecteurs de fumée, les alarmes incendie se déclenchent dès qu’un départ de feu est détecté. Plus spécifiques, les détecteurs de monoxyde de carbone ou détecteur de gaz jouent également ce même rôle de prévention. Il existe également d’autres détecteurs qui ont des fonctions plus pratiques que sécuritaires mais qui peuvent se révéler fort utiles comme les détecteurs d’inondation ou de coupure électrique.

Au moment de vous équiper en détecteur de fumée, veillez à faire l’achat de matériel bénéficiant de la norme européenne EN 14604 exigée par la réglementation. Pour faire le bon choix, vous pouvez vous adresser à un installateur qui pourra réaliser cette installation obligatoire sur demande.