La télésurveillance pour les particuliers

télésurveillance des particuliers

Pour éviter les cambriolages…

300 000 cambriolages ont lieu en France chaque année, pendant votre absence mais aussi parfois la nuit.

Que vous soyez au travail, en vacances ou en déplacement, le système de télésurveillance est un bon moyen de dissuader les cambrioleurs. Aujourd’hui, 8% des ménages ont un système d’alarme, et seulement 2% d’entre eux font appel à une société de télésurveillance.

L’alarme reste un bon moyen pour dissuader les cambrioleurs, mais elle n’est pas aussi efficace que la télésurveillance. Si les cambrioleurs tentent l’intrusion, elle peut sonner dans le vide si votre logement est un peu isolé ou si vos voisins sont absents et ils peuvent donc avoir le temps de s’emparer de certains biens de valeur avant que la police arrive sur les lieux.

Contenu des packs et prix

Les packs de base proposés par les professionnels contiennent en général :

  • une centrale incluant une alarme et un transmetteur
  • un clavier pour activer et désactiver l’alarme
  • un ou plusieurs badges pour activer et désactiver l’alarme à distance
  • un détecteur pour la porte d’entrée

Toutefois, des différences existent entre les prestataires. Certains d’entre eux ne mettent pas à disposition le clavier et le badge et d’autres proposent seulement l’un des deux.

D’autres encore offrent un détecteur d’images qui photographie l’intrus ayant déclenché l’alarme. Il est donc important de réaliser des devis pour trouver l’abonnement au meilleur rapport qualité/prix.

Conseils pour choisir un prestataire

⇒ Comparer les coûts du matériel, de l’installation et de l’abonnement mensuel

Avant de choisir votre prestataire, voyez avec lui le montant de l’installation. Certains d’entre eux ne la font pas payer. L’abonnement mensuel varie d’un prestataire à un autre (entre 19,90 € à 32,50 €).

Pour être sûr de choisir un abonnement adapté à vos besoins, n’hésitez pas à comparer les prestations comprises dans le contrat.

Par exemple, il peut être plus intéressant de prendre une formule avec plus de prestations, donc plus chère, car cela vous évitera de payer ultérieurement des services à l’unité, hors abonnement.

⇒ Choisir l’option « intervention » 

Lorsque vous souscrivez à un contrat avec une société de télésurveillance, il est important de bien réfléchir à l’option intervention. Bien qu’elle soit coûteuse, elle a pour avantage de sécuriser votre logement une fois l’infraction commise.

Si votre porte a été fracturée, les agents de sécurité pourront rester sur place en attendant votre arrivée.

Assurances et normes NF A2P

Selon la valeur de vos biens (plus de 10 000 euros) et votre contrat d’assurance multirisques habitation, votre assureur peut vous obliger à installer un système de sécurité respectant la norme NF A2P. Elle garantit les tentatives de neutralisations (destruction, arrachement, brouillage et désactivation).

Si vous vous équipez de matériel non conforme, votre assureur pourra refuser de vous indemniser les dommages causés et les pertes subies. Même si l’assureur ne vous l’impose pas, cette norme est toutefois un gage de qualité, de fiabilité et de performance.

Un service complémentaire efficace

Principes

La principale fonction de la vidéosurveillance est de surveiller votre domicile à distance grâce à des caméras, et en cas d’alerte déclenchée par les détecteurs, de vous prévenir de l’incendie ou de l’intrusion. Pour cela, vous pouvez être informé par texto ou par e-mail.

Le système de vidéosurveillance est composé de caméras et d’un lecteur enregistreur, connectés par un réseau IP ou un système de communication analogique.

Vous avez la possibilité soit de faire appel à une société de vidéosurveillance, soit d’installer le système vous-même. Grâce à un logiciel de visualisation, vous pouvez regarder les images enregistrées sur votre ordinateur ou votre plaquette.

Il est important de bien choisir votre système de sécurité en fonction de la configuration de votre domicile, de la valeur de vos biens et de vos besoins. Un diagnostic doit donc être réalisé au préalable.

Une connexion internet haut-débit

Pour installer un système de vidéosurveillance, vous devez impérativement avoir accès à une connexion ADSL ou fibre optique. Un faible débit ne permettra pas d’obtenir des images de qualité.

De même, si votre connexion est régulièrement utilisée pour des téléchargements, il vous est recommandé de vous munir d’une seconde connexion ADSL.

En général, toutes les caméras sont compatibles avec les différents fournisseurs Internet (Neuf, Free, Livebox, B-Box etc.). Une fois votre connexion assurée, vous pouvez vous équiper d’une ou plusieurs caméras Wifi :

  • caméras fixes : pour les pièces intérieures (couloir, entrée, pièce étroite)
  • caméras motorisées : pour les pièces de grande taille (surveillance à 300°)
  • caméras extérieures : pour le jardin, le garage, l’entrée du parking…

Des règles à respecter

En tant que particulier, vous n’avez pas de déclaration à réaliser mais vous devez néanmoins respecter le principe du respect de la vie privée. Donc vous ne pouvez pas installer vos caméras filmant chez votre voisin ou sur la voie publique.

Seul l’intérieur de votre domicile peut être filmé : pièces, chemin d’accès privatif, jardin…

De la même manière, vous devez vérifier que vous ne portez pas atteinte à la vie privée des personnes pouvant être chez vous : amis, famille, personnes de passage.

Enfin, si vous employez du personnel (aide-ménagère, jardinier, baby-sitter), vous avez l’obligation légale de l’informer de la présence des caméras. Si vous enregistrez les images, vous devrez le déclarer à la CNIL.

Autres utilités

→ Veiller sur des proches

La vidéosurveillance peut également servir à surveiller à distance les personnes âgées restées chez elles ou les personnes dépendantes ou atteintes de maladies incapacitantes. Ainsi, ce système de sécurité peut permettre à vos proches de rester à domicile et de repousser leur entrée en maison de soins ou de retraite.

Vous pouvez aussi ajouter le service vision audio, qui vous permet de communiquer avec eux.

→ Surveiller ses enfants à distance

La surveillance par vidéo peut vous permettre de voir mais aussi d’entendre et de parler à vos enfants à distance, via votre smartphone ou votre ordinateur. Il peut s’agir d’une surveillance lors d’un déplacement, depuis votre bureau, ou simplement de votre jardin.

Pour cela, votre caméra IP Wifi doit être équipée d’un microphone et d’un haut-parleur.