Télésurveillance et téléalarme d'ascenseur

Dispositifs de télésurveillance et de téléalarme d'ascenseur

La norme européenne EN 81-28 impose la mise en place d'une téléalarme dans chaque cabine d'ascenseur. Cette alarme doit permettre à un utilisateur bloqué de contacter directement et en urgence un service de dépannage.

Télésurveillance d'ascenseur : fonctionnement

La télésurveillance intègre la présence d'une téléalarme mais va au-delà. En effet, cette installation offre la possibilité de contrôler à distance la bonne marche de l'ascenseur. Une maintenance préventive est ainsi mise en place, car le technicien va vérifier l'état d'usure des pièces et programmer leur remplacement.

La téléalarme d'ascenseur

La téléalarme se compose d'une ligne téléphonique bidirectionnelle (les 2 interlocuteurs peuvent se parler et s'entendre en même temps). La ligne est installée dans le local technique de l'ascenseur et est donc indissociable de ce dernier. Aussi dans le cadre du contrat de maintenance obligatoire, son bon fonctionnement est régulièrement contrôlé par le prestataire.

Téléalarme : les différents réseaux

3 réseaux téléphoniques sont disponibles pour les téléalarmes d'ascenseurs : RTC, VoIP, GSM.

- Le réseau RTC

Le réseau téléphonique commuté est le réseau traditionnel utilisant des lignes téléphoniques physiques, et un système de câbles et de réseaux. Or, ce système est amené à disparaitre d'ici 2023.

- Le réseau VoIP

La voix sur IP ou voix sur protocole internet nécessite une connexion internet. L'utilisation du protocole VoIP dans un ascenseur ancien nécessite le changement de la téléalarme.

- Le réseau GSM

Le global system for mobile communications fonctionne sur le même principe que les téléphones portables. Il a l'avantage de rester opérationnel, en cas de coupure de courant. Ce système doit être compatible avec la 2G et la 3G ne peut pas équiper les ascenseurs situés en zone blanche.

A savoir : si l'ancienne alarme RTC est compatible avec le GSM, il suffit d'acquérir un kit GSM. Mais si le système est verrouillé, il est nécessaire de changer l'alarme.

Le coût d'un abonnement et d'une installation GSM

Le prix d'un abonnement GSM est beaucoup moins élevé que le prix d'un abonnement RTC, entre 90 € et 210 € TTC en moyenne pour le premier contre environ 290 € TTC pour le second. La pose d'un kit GSM sur une alarme existante revient entre 360 et 840 € TTC. La pose d'une alarme compatible GSM revient, quant à elle, entre 960 et 1800 € TTC, en moyenne.

Service d'assistance et clauses obligatoires d'un contrat

Le contrat d'assistance est inclus dans le contrat d'entretien. En application de l’arrêté du 18 novembre 2004, ce contrat comprend les vérifications périodiques espacées de 6 semaines maximum et l'assistance, c'est-à-dire :

  • une assistance 24h/24 et 7 jours/7,
  • un technicien disponible en continu,
  • le déplacement d'un intervenant pour débloquer une personne, un déplacement devant pouvoir se faire nuit et jour, y compris les jours fériés.

La souscription du contrat d'entretien pour un ascenseur est de la responsabilité des copropriétaires.

Les éléments importants d'un devis de contrat d'assistance d'ascenseur

Le prix du contrat d'entretien de l'appareil élévateur tient compte :

  • des caractéristiques de l’ascenseur : charge maximale autorisée, nombre d'étages de la copropriété, type d’appareil, vitesse.
  • des clauses choisies : clauses minimales ou clauses étendues, comme des horaires de dépannage étendus (en dehors du déblocage de personne devant être assuré en continu) ou l'abonnement GSM.
  • de la durée du contrat : 1 an, 3 ans, 5 ans.

Enfin, le coût moyen d'un contrat d'entretien pour une cabine 4 personnes et un immeuble de 6 étage est de 1500 à 2000 € par an.