Sécurité et protection d'un commerce

La sécurisation et la protection d'un commerce

Un commerce doit se protéger contre les braquages, les cambriolages, le vandalisme,  le vol à l’étalage, afin de maintenir la profitabilité du point de vente mais également pour assurer une protection des clients et des employés. Quelques mesures simples complétées par des moyens techniques limitent les risques.

Quelles sont les astuces pour sécuriser son magasin ?

Des techniques simples permettent de se prémunir de nombreux vols :

  • Éviter de garder trop d’espèces dans sa caisse enregistreuse et varier les horaires et le trajet pour effectuer les dépôts en banque.
  • Ne pas implanter de caisse enregistreuse trop près de la sortie.
  • Être attentif aux allées et venues inhabituelles, en particulier aux heures d’ouverture et de fermeture.
  • Assurer un bon éclairage dans tout le magasin.
  • Mettre des miroirs dans les angles morts de la boutique.
  • Installer des obstacles devant sa vitrine, comme des jardinières.
  • Ne laisser trainer aucun matériel facilitant l’accès au magasin, comme des poubelles facilitant l’escalade,
  • Sensibiliser son personnel aux bonnes pratiques.

Le rideau métallique

Pourquoi installer un rideau métallique ?

La vitrine en plexiglas ou en verre est une barrière très faible contre les infractions. Elle doit donc être doublée d’un rideau métallique. Ce rideau va ainsi protéger la boutique (restaurant, épicerie, fleuriste, boucherie, magasin de vêtement, bureau de tabac…) en dehors des heures d’ouverture.

Quel rideau métallique choisir ?

Le commerçant a le choix entre un rideau métallique manuel ou électrique et entre 3 types de lames :

  • Le rideau perforé pour préserver la visibilité de la vitrine de jour comme de nuit.
  • Le rideau à lames dentelles pour un compromis entre sécurité et visibilité de la vitrine.
  • Le rideau à lames pleines pour une protection totale de la vitrine (contre les jets de pierre).

La vidéosurveillance dans les points de vente

Pourquoi mettre en place une vidéosurveillance ?

La vidéosurveillance a un effet dissuasif. Par ailleurs, en cas d’infraction, les images peuvent servir de preuve. En outre, les caméras peuvent être reliées à une station de surveillance vidéo, qui va lever le doute au moindre évènement imprévu, comme une présence sur un parking fermé en dehors de l’ouverture du point de vente. Si le doute n’est pas levé, la société de télésurveillance n’intervient pas directement mais alerte les forces de l’ordre

Quelles sont les règles à respecter pour mettre en place une vidéosurveillance ?

La mise en place de caméras de surveillance dans les commerces et les terrasses est autorisée. Si ces caméras sont dotées d’un système d’enregistrement et de conservation des images, le commerçant doit respecter le RGPD (Règlement Général de Protection des Données). Ainsi, les images ne doivent pas être conservées plus d’1 mois et ne doivent pas être accessibles aux employés et aux clients. De plus, une affiche doit prévenir ces derniers, qu’ils sont filmés. Dans certains cas, une autorisation préfectorale est nécessaire.

La protection électronique des produits est-elle efficace ?

La protection électronique est relativement facile à mettre en place. Elle consiste, en effet, à équiper les articles d’une étiquette antivol déclenchant une alarme, lors du passage du portique de sortie (étiquettes RFID). Les vols à l’étalage (la démarque sauvage) représentent l’équivalent de 155 € par seconde mais 1/3 de ces vols sont le fait d’employés.

Comment fonctionne un contrôle d’accès ?

Il s’agit de réguler les entrées et sorties du personnel et/ou des clients. Le dispositif de contrôle d'accès concerne souvent une partie du magasin, comme l’accès à la réserve. Mais, certaines boutiques comme les bijouteries peuvent avoir un accès limité.

A quoi sert une alarme anti-intrusion ?

L’alarme sert à prévenir d’une tentative d’intrusion en dehors des heures d’ouverture. Mais, elle peut également être couplée à un bouton anti-braquage relié à un centre de télésurveillance. Dans tous les cas, elle doit être conforme à la norme NFA2P. pour un effet dissuasif plus fort, mettez des panneaux sur la devanture annonçant que le magasin est équipé d’une alarme anti-intrusion.

Comment embaucher un vigile ?

Embaucher un vigile ou un maître-chien est souvent l’apanage des grandes surfaces ou des boutiques de luxe. Mais un petit magasin traditionnel peut faire appel à du personnel de sécurité de manière ponctuelle, pour une journée portes ouvertes ou en période de solde.

Le commerçant peut embaucher un vigile en interne ou faire appel à une entreprise de sécurité. Dans les deux cas, le vigile doit être titulaire d’une carte professionnelle en cours de validité délivrée par le préfet.

Quelles sont les autres techniques, pour se prémunir des vols et des braquages ?

D’autres technologies peuvent avoir un effet dissuasif sur les braqueurs et notamment :

  • Le marquage par ADN synthétique prouvant la présence d’une personne sur les lieux.
  • Le générateur de fumée, pour empêcher le malfrat d’agir.

Qu’est-ce que le registre de sécurité ?

Les magasins sont des Établissements Recevant du Public (ERP). A ce titre, ils doivent tenir un registre de sécurité regroupant les actions mises en œuvre par le commerçant pour sécuriser sa boutique : équipements, formations du personnel, vérifications, travaux.