Pourquoi s'équiper d'un dispositif d'alarme ?

L’installation d’un mécanisme d'alarme dans des locaux

Les alarmes de maison anti intrusion

Qu’il s’agisse de simples leurres dissuasifs ou de réelles alarmes avec détecteur de mouvement ou d’ouverture de porte, ces différents dispositifs d’alarme de maison ont pour objectif de vous protéger des cambriolages, vols, voire agressions et vous préviennent en cas de visites nocturnes ou diurnes intrusives. Vous pourrez trouver des alarmes sans fil aussi bien que des alarmes filaires dans les gammes d’alarme de maison.

Les alarmes anti-incendie et détecteurs de fumée

Ces alarmes de maison ont pour mission de vous protéger ainsi que l’ensemble de vos biens du risque d’incendie, comme leur nom l’indique, en vous alertant dès la détection d’un départ de feu ou la présence de fumée.

Les alarmes de piscine

Ces dispositifs sonores visent à vous alerter en cas de chute accidentelle dans votre piscine, sécurisant ainsi son accès et ses abords.

Ces dispositifs de sécurité sont-ils obligatoires ?

Certaines alarmes de maison sont obligatoires lorsqu’elles correspondent à des mesures permettant de sauver des vies. C’est le cas des dispositifs d’alarme de piscine qui font partie depuis 2004 des quatre dispositifs alternatifs dont doivent être pourvues les piscines privatives enterrées ou semi-enterrées pour éviter les noyades accidentelles des enfants. Dans la même idée, chaque habitation doit être équipée d’au moins un détecteur de fumée depuis le 1er janvier 2015.

Si vous êtes intéressé par la pose d’alarme de maison ou par les avantages des dispositifs de sécurité, qu’il s’agisse d’un dispositif obligatoire ou non, vous pouvez vous rapprocher d’un professionnel de la sécurité domestique qui, après analyse de votre besoin et de la configuration de votre logement, vous fera une proposition claire et détaillée.

Pourquoi une alarme pour ma maison ?

Les raisons de se sentir vulnérable chez soi sont nombreuses. La recrudescence des cambriolages de jour comme de nuit, l’augmentation des agressions, l’indifférence du voisinage sont autant de bonnes raisons qui justifient aujourd’hui de s’équiper en alarme anti intrusion. Parce qu’il existe autant de cas particuliers que de maisons, un grand nombre de dispositifs d’alarme utilisant parfois des technologies différentes sont disponibles sur le marché.

Les composantes d'une alarme

Quel que soit le modèle de votre alarme, cette dernière est composée des éléments suivants :

  • une centrale : c’est elle qui permet l’activation ou l’arrêt du système et gère l’ensemble des autres composants de l’installation. Elle peut être dotée d’un fonction d’enregistrement si elle est reliée à un dispositif vidéo.
  • des capteurs : il peut s’agir de détecteurs de mouvement, appelés aussi détecteurs volumétriques , de détecteurs d’ouverture de porte ou de fenêtre ou détecteurs périmétriques, de détecteurs de mouvement extérieurs, de détecteurs de bris ou de chocs en cas d’effraction, de barrière infrarouge et même de caméra IP.
  • une télécommande ou un clavier : il s’agit de l’interface entre vous et la centrale. Vous pouvez activer ou désactiver l’alarme sur le clavier à l’aide d’un code, ou à distance avec la télécommande. Certains disposent de système de commande vocale.
  • une sirène intérieure ou extérieure : elle permet de vous avertir en cas d’intrusion mais possède également une fonction dissuasive en incitant les intrus à s’enfuir.

Les différentes alarmes pour la maison

Différents dispositifs d’alarme maison anti effraction et anti intrusion sont disponibles :

  • alarme filaire, nécessitant la pose de câblage par un installateur. Nécessitant davantage de travaux et ne pouvant être déplacée, cette solution est par ailleurs la plus fiable en termes de sécurité car elle n’est pas perturbée par les interférences des ondes radios et ne risque pas l’interruption d’alimentation en énergie comme les systèmes à pile.
  • alarme sans fil : la plus pratique et évolutive des alarmes, elle se pose facilement où vous le souhaitez, mais est vulnérable aux ondes radios qui peuvent la perturber et reste dépendante des piles qui l’alimentent.
  • alarme vidéo : il peut s’agir d’une alarme filaire ou d’une alarme sans fil reliée à un réseau de caméras avec télésurveillance et disposant ou non d’un système d’enregistrement.
  • alarme domotique : en cas détection de mouvement dans votre jardin ou de tentative d’ouverture de vos portes et fenêtres, l’alarme domotique peut déclencher la fermeture automatique de vos volets motorisés et l’éclairage de la maison et/ou du jardin.

Pour vous aider dans votre choix d’alarme maison, prenez conseil auprès d’un installateur professionnel qui vous renseignera et vous établira un offre sur mesure.